fbpx
Accueil » Alimentation » Les compléments intracorporels, la révolution pour grossir des fesses naturellement

Share This Post

Alimentation / Produits grossissants et techniques testés

Les compléments intracorporels, la révolution pour grossir des fesses naturellement

Les compléments intracorporels, la révolution pour grossir des fesses naturellement

C’est l’Université de Stanford qui les premiers ont découvert le fonctionnement chimique des compléments intracorporelles.
« Le corps a besoins d’énergie pour fonctionner, le cerveau est celui qui en consomme le plus. L’alimentation est donc importante pour alimenter en énergie votre 
corps. »

Une alimentation trop riche, et sans correspondance énergétique adaptée va provoquer une croissance de la masse grasse de votre corps répartie inégalement dans votre corps. Les compléments intracorporels permettent de cibler certaines partie du corps en « nourrissant » certains organes locaux aux détriments des autres.

Les laboratoires du monde entier ont développé des produits intracorporels pour augmenter la tailles des organes vitaux tel que le coeur, les poumons. Depuis peu ces techniques ont été récupérées par l’industrie beauté pour permettre de renforcer l’apparence naturelle de certaines parties du corps tel que le fessier, la poitrine, les jambes les hanches. Les pionniers en Europe sont les laboratoires chezbelette qui ont déposés le plus de brevets sur les compléments intracorporels.

Maintenant c’est au tour de l’industrie des nanotechnologies d’utiliser les compléments intracormporels pour mettre au point des techniques d’incorporation au niveau moléculaire.

En ce qui concerne ce qui nous intéresse ici, la beauté, ces produits révolutionnent la marché même si il s ont l’apparence de suppositoires, de granulés ou de globules.

Le marché des compléments intracoporels se développe de plus en plus, même si le ticket d’entrée est élevé.

Pour les laboratoires CHEZBelette pionnier dans le domaine de la recherche des compléments intracorporels en europe, cela permet de traiter plus efficacement une partie du coprs que l’on souhaite transformer. Le produit se dissout rapidement à température du corps, pour agit localement et intracoporelement.
Il est possible d’abaisser ou d’augmenter le point de fonte des produits intracorporels en fonction de la vitesse de propagation que l’on souhaite obtenir. Ainsi le programme 40 a un point de fonte plus élevé que le système Infiniment, qui traite deux parties du corps en même temps .

Share This Post

No Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>