Le mythe des grosses fesses

Vous pensiez que 2017 était l’année des grosses fesses partout dans le monde ? Que les fesses sont devenues un accessoire de mode à part entière que depuis peu ? Et bien non. Depuis toujours il y a une fascination pour les fesses.

Les fesses des femmes sont naturellement plus grosses que celles des hommes

L’oestrogène, hormone féminine  aurait la capacité à diriger directement notre graisse dans notre fessier , tandis que chez les hommes, c’est le ventre qui serait du genre à s’arrondir après un repas. Pour grossir des fesses naturellement les femmes sont donc avantagées.

Les fesses provoquent une attirance physique

les pygophiles  sont sexuellement excités par un beau derrière. Bien souvent, ce fétichisme s’accompagne d’un goût prononcé pour les porte-jarretelles, les fessées, et bien évidemment, la sodomie.

Le science des fesses existe bien

Comme le relève le site Terrafemina, c’est plutôt une pseudo-science qu’on appelle la rumpologie (de « rump » qui signifie croupe en anglais). Associée à la chiromancie, elle consiste à lire l’avenir d’une personne en étudiant les caractéristiques de ses fesses, comme ses grains de beauté, ses fossettes, ses plis, ou encore ses verrues. Grâce à la rumpologie, on apprend ainsi que la cellulite sur la fesse droite est annonciatrice d’un grand changement, tandis que sur la fesse gauche, elle symbolise un récent deuil.

 

Les grosses fesses révèlent un signe d’intelligence

Selon une étude très sérieuse menée par l’université d’Oxford sur 16 000 femmes, celles étant les heureuses propriétaires d’un fessier rebondi seraient en meilleure santé que les autres et seraient mieux placées dans les tests de QI. Leurs enfants seraient également plus intelligents que les autres. La raison ? L’oméga 3 ! En effet, les graisses contenues dans la région des fesses et des cuisses auraient tendance à beaucoup plus stocker cet acide gras reconnu comme bénéfique pour la santé.

 

Les femmes se laissent de plus en plus tenter par la sodomie

Selon le livre « Enquête sur le sexualité en France » de Nathalie Bajos et Michel Bozon, en 1992, seulement 24% des femmes déclaraient avoir fait l’expérience de la sodomie. Mais cet acte sexuel n’est plus aussi tabou qu’avant et les femmes sont donc de plus en plus nombreuses à se laisser tenter. Ainsi, une enquête Ifop pour Marianne réalisée en 2014 indique que les Françaises sont aujourd’hui 38% à déclarer pratiquer la sodomie. Et ce n’est pas tout. Alors qu’on imagine souvent que les femmes se soumettent à cet acte sexuel pour faire plaisir à leur partenaire, une étude américaine parue dans le Journal of Sexual Medicine en 2010 vient faire s’effondrer le mythe. 94% des femmes interrogées affirment en effet atteindre l’orgasme lors de cette pratique. En comparaison, elles ne sont « que » 65% à l’atteindre lors d’une pénétration vaginale.

Connaissez-vous  le belfie?

Plus besoin de faire la moue pour récolter des petits coeurs sur Instagram. La consécration ultime ? Réussir son belfie, soit la contraction de « butt » (postérieur en anglais) et de selfie. Sortez votre plus belle culotte, bombez les fesses, choisissez le bon filtre, et vous voilà prête à challenger Jen Selter aka l’icône du popotin sur Instagram .

Les femmes veulent des fesses plus rebondies et beaucoup plus grosses

A en croire le sociologue Jean-Claude Kaufman, l’heure n’est plus à la fesse discrète mais au fessier ultra rebondi. Si Kim Kardashian et Nicki Minaj semblent lui donner raison, le désir de grosses fesses génère un marché de plusieurs centaine de millions d’euros. Ce mouvement démultiplié par Kim Kardashian  ne cesse de croitre.
En France, 1 personne sur 10 a eu recours à une intervention chirurgicale ou une traitement particulier

Les fesses donnent un sentiment de puissance

Vous pouvez arrêter de gonfler les biceps. Pour briller en société, racontez plutôt à vos proches à quel point votre postérieur est une arme de destruction massive. Et oui, le grand fessier, l’un des trois muscles qui composent le derrière (avec le moyen et le petit fessier), est le muscle le plus puissant du corps humain. C’est en effet lui qui nous permet de mettre un pied devant l’autre.

Découvrez également toutes les solutions que nous avons testées pour vous aider à prendre du volume au niveau des fesses

3 commentaires

  1. Belles fesses une mode ?

    C’est hallucinant d’ailleurs, cette fascination pour les grosses fesses, les fesses rondes, les fesses rebondies, les belles fesses, appelez les comme vous voulez, mais il n’y a qu’à regarder les clips à la télé et toutes les filles en strings !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s